Flash

Premier week end en N1 indoor : résumé

Lors de la saison passée, une troisième place en N2 avait permis au club de pouvoir aligner une équipe en division 1 cette saison.

Cette année, objectif annoncé : le maintien

La première phase avait lieu samedi 28 et dimanche 29 octobre à Pornichet.  9 représentants des Frisbeurs :

  • Némo
  • Paulo
  • Simon
  • Yaka
  • Kiki
  • Sylvain Cousseau
  • Renan
  • Flo (coach)
  • Serge (coach)

Les adversaires :

  • Friz’Toi
  • Tchac
  • Tsunami
  • Magic Disc
  • Raging Bananas

Samedi 14h40 : Friz’Toi

Le début de match est serré entre les deux équipes, Le fait que ce soit la première compétition indoor depuis un certain temps engendre de nombreux turnovers d’un côté comme de l’autre. Les équipes sont également présentes en défense pour ce premier match, et le score atteint 6-6. Nous arrivons à resserrer encore notre défense, et à faire oins d’erreurs offensives. Nous prenons le large et signons notre première victoire 11-7

Samedi 18h : Tchac

Champions en titre, invaincus depuis plusieurs saisons, grands favoris jouant à domicile, les Tchac font figure d’épouvantail dans la poule.  Nous faisons un échauffement sérieux et intense afin de nous remettre en condition et abordons le match dans de bonnes conditions. Malheureusement, la qualité technique des Tchac et un peu de fébrilité de notre part leur fait rapidement prendre l’avantage à 7-3. Nous prenons un temps mort, et nous ressoudons collectivement pour réhausser notre niveau de jeu. Le score final de 13-9 est très encourageant, permettant de conserver un bon goal average et envoyant aux autres équipes le message que nous sommes présents.

Le samedi soir, un repas d »équipe et une soirée détente avec des petits jeux continuent à renforcer la cohésion et l’esprit d’équipe.


Dimanche matin :

Une panne de réveil d’un joueur nous fait partir à 8 pour le premier match.

Dimanche 10h30 : Tsunami

Capital pour l’accession à la poule haute, le match contre Tsunami peut nous permettre de distancer un concurrent direct à cette poule.

Le match est intense, le défi physique est comme prévu au rendez-vous. Nous sommes menés 1-3, puis remontons à 5-5 puis 6-5. Le match continue sur un rythme élevé mais nous parvenons encore à remettre un peu plus d’intensité et finissons par nous détacher pour l’emporter 10-8.

Dimanche 12h00 : Magic Disc

Ce match déterminera la deuxième place. Magic a fini à une très bonne place l’an passé, et est un sérieux prétendant au titre. Nos 8 joueurs commencent le match très sérieusement et avec beaucoup d’intensité physique, et nous prenons rapidement l’avantage, grâce à des attaques propres et du jeu long payant. Nous menons 7-3. Magic prend un temps mort mais ne parvient pas à enrayer le processus, nous arrivons à mener 12-8.  L’effort physique consenti en début de match commence sérieusement à se faire ressentir sur le placement, les appels et la lucidité des joueurs, et nous ne parvenons pas à mettre ce dernier point lors de nos premières opportunités. Magic (qui évolue à 11 joueurs) couvre bien le fond, et nos longues sont moins bien ajustées qu’ne début de match. Ils reviennent à 12-12.  Une nouvelle D de Magic dans leur zone leur permet de récupérer le disque de la victoire pour eux. Cruelle défaite 12-13 mais là encore ce match nous permet de confirmer que nous pouvons nous opposer aux grosses équipes. Il reste à travailler la lucidité en fin de week-end ou de match intense afin de ne pas craquer psychologiquement.  Grosse discussion entre nous, effectuée de manière sereine et sans rancune ou animosité. L’équipe est solidaire et unie, même dans la déception.

Interlude : Tsunami mène contre les Tchac dans le match suivant, et un victoire de leur part nous emmènerait à égalité avec eux (en cas de victoire contre Raging) et donc à se départager au goal average. A 9-9, Tsunami a le disque mais un drop par un joueur seul sur une passe facile en zone anéantit leurs espoirs et ils s’inclinent 11-9.Si nous gagnons, nous serons seuls à 3 victoires et donc 3èmes.

Dimanche 13h30 : Raging Bananas

Le derby nantais, contre des Raging qui n’ont gagné que leur match contre Friz’toi (0 victoires). Nous sommes à nouveau 9 joueurs (ce qui physiquement nous fait du bien) et les Raging ne sont que 7.

Le match débute cependant intensément, les courses sont rapides et les points propres dans l’ensemble. Chacun marque tour à tour pratiquement, et nous arrivons à 6-6 puis 7-7. La fatigue accumulée se fait plus ressentir du côté des Raging, et nous parvenons à garder la même énergie, nous gagnons donc le match 11-7 et finissons 3èmes de la poule, place synonyme de qualification pour la poule haute et aller jouer le podium.

Il reste des points à travailler pour tous, et de la sérénité à trouver globalement en attaque, mais nous avons montré au long du week-end que des automatismes se trouvent, et que nous sommes bien présents en défense.

L’équipe dans son ensemble a su se montrer solidaire et unie, sans accrochage entre joueurs, même après des matchs plus difficiles.

Nous avons marqué beaucoup de points au long du week-end, et ne perdons face aux deux premières équipes que de 4 et 1 points. Le week-end est donc encourageant pour la suite et nous allons travailler, en entraînements et/ou en défis, encore les automatismes afin de jouer à notre meilleur niveau.

L’équipe sera un peu remaniée pour la phase retour mi-janvier suite aux indisponibilités de certains joueurs mais nous jouerons à fond notre chance pour accrocher la meilleure place possible.

Merci à Focus Ultimate pour les photos

Affaire à suivre !