Flash

Indoor N3 retour

Salut à tous,

Ci-dessous un résumé rapide du week-end (7-8 Février 2ème phase du tournoi indoor N3 à l’Ile de Ré) . L’objectif est la montée direct en N2, à minima les play-off. Par rapport à la première phase, nous remplaçons Kiki (claquage) par Sylvain Cousseau.

 

Premier match : Frisbeurs – Raging : 10 – 4

Nous avons à cœur de bien commencer le week-end, et nous mettons dans le match une intensité défensive qui ne permet pas à Raging de progresser vers l’avant. Ils font beaucoup de passes en dump, mais nous arrivons bien à bloquer les continuités. En attaque, nous sommes restés propres, quelques patates chaudes mais globalement le timing et les affinités sont là.

 

Deuxième match : Frisbeurs – Contact Fus’Yon : 12 – 8

Nous avons déjà joué les contact à l’aller, ils nous avaient opposés une grosse pression physique. Là encore, nous faisons un match sérieux, les attaques sont placées et nos jeunes continuent leur travail de sape défensif. Il reste quand même quelques erreurs à gommer, nous avons toute la soirée pour y réfléchir et se préparer pour les matchs du lendemain, notamment contre les deux autres équipes « favorites », les FLy d’Orléans et les RFO de l’Ile de Ré.

Après avoir récupéré les clés, et pris une ou deux bières de récupération, direction le restaurant pour un repas bien sympa, et retour aux hébergements pour revenir le dimanche matin frais et dispos !

2015 02 Indoor N3

Dimanche matin : Frisbeurs – RFO : 9 – 10

Nous commençons le match contre une équipe de RFO composée majoritairement de jeunes évoluant en équipe de France. Nous mettons une grosse intensité défensive dès le début du match, et posons nos attaques, pour mener 3 – 0. Au fil du match, RFO remonte petit à petit, en serrant leur défense et en arrivant à corriger leurs petites erreurs en attaque. De notre côté, nous sommes moins sereins, et prenons 4 points de suite, suite à des erreurs de passes, ou des défenses très serrées. Menés 9-8, nous mettons le point pour arriver à l’universe point. Nous arrivons à faire la D, mais un upside mal ajusté, qui ne peut être catché long de ligne, provoque un turn dont RFO profite. Gros match et une défaite un peu amère mais les deux équipes méritaient de gagner.

Voir l’intégralité du match contre les RFO

On se remotive pour jouer les Jets, qui jusque là n’ont pas gagné un seul match. Nous pensons au goal average et voulons prendre la large.

4-ème match : Frisbeurs – Jets : 13 – 10

Les Jets gagnent le choix de l’attaque (ils sont à 100% sur le week-end dans cet exercice). Les deux équipes placent leurs attaques au début du match, nous arrivons à 5-5. C’est à ce moment que nous parvenons à passer devant et prendre quelques points d’avance que nous garderons jusqu’au bout. Nous baissons un peu d’intensité en fin de match, et prenons quelques points qui coûtent finalement cher.

Dernier match : Frisbeurs – Fly Disc’R : 12 – 8

Les Fly sont invaincus, et veulent le rester. Nous savons que c’est une équipe difficile à jouer, et avons une chance sur ce match de devenir champions, mais ne faisons pas de calculs avant le match pour savoir de combien de points nous devons gagner, pour ne pas rajouter de pression. Les équipes se rendent coup pour coup en début de match, les passes s’enchaînent bien, avec également des longues de part et d’autres qui passent bien. Nous parvenons à intensifier la défense (dédicace à Jérem Rubeau qui a décidé de sortir un match énorme), et faisons la course en tête pour nous imposer 12 – 8.

Nous nous regroupons à la fin du match avec les Fly, et attendons les résultats définitifs qui prennent du temps à sortir.  L’espoir nait chez les deux équipes…. Finalement, une victoire 12 – 7 nous aurait offert le titre, nous finissons donc 3èmes derrière Fly et RFO qui sont à égalité au goal average…  Les play-off nous sont ouverts, mais la déception pour un petit point est énorme et servira de motivation aux play-off.

Sur le week-end, nous avons remarqué que nous avons tendance à lâcher un peu la pression quand nous sommes devant sur un match, et devons nous forcer à jouer jusqu’au bout.

Les équipes adverses ont noté que nos jeunes sont vifs, et techniques, Paulo et Jérem, vous faites peur, continuez ! Belle progression de Sylvain C également sur le week-end, qui a trouvé directement sa place sur le terrain et offre toujours des solutions.

Merci aux autres joueurs, SLB, Damien, Flo, Serge qui ont assumé leur place en posant le jeu ou le dynamisant selon le cas. Merci enfin au coach Beb qui a construit l’équipe et nous emmène aux play-off pour la montée. Enfin merci à Renan qui a bien rempli son rôle de consultant.

Rendez vous les 28 février et 1er mars à Paris.