Flash

CoEd – Le Mans

Premier match, Moustix. On comment bien (3-0), mais derrière ils reviennents (3-4). On arrive à la mi-temps sur le score de 5-5. On reprend direct 3 points d’avance en seconde mi-temps pour mener 10-7. Sauf qu’on perd 10-13 :-(
Dommage de passer si près d’une première victoire.

Second match, les manchots, sans doute l’équipe la plus faible du week-end-end. On gagne sans jamais vraiment être trop inquiété avec encore un gros début de match (3-0), mais on n’a jamais vraiment été facile. Toujours est-il que c’est notre première victoire de we et surtout le dernier match de Manue qui s’envole pour la Sardaigne. Les filles finiront le week-end à 4 !!!!

LE match précédent fini à 13h15, un petit pause nous a permis de bien se ramollir puisque le troisième et dernier match de la journée se joue à 18h00 contre les monnkee foo. Le vent a forci et nous mettons en place la zonne tout terrain, vent de face comme vent dans le dos. Objectif : gagner du terrain, notamment en arrosant en longue. Seconde particularité de cette zone : ce sont à chaque fois 3 filles qui forment le premier rideau permettant ainsi de créer un déséquilibre en notre faveur sur les longues et les demi-longues puisque que tous nos middle garçons sont plus haut que leurs middles filles. Ca marche d’entrée : 4-0 pour nous.
Il adoptent alors la même stratégie et le score reste constant avec un écart de +4 jusqu’à la mi-temps. En deuxième mi-temps, on tient le coup, on marque tous nos points dvent dans le dos ou presque pour gagner finalement 9-7

Soirée tranquille mis à part nos valeureux guerriers qui après avoir gagner la partie du vendredi (couché 4h) remettent ça chez Simon pour finir le punch. _ Je vous passe (le traditionnel) l’épisode des crampes de la mort dans le resto.

Dimanche matin, on joue contre Nancy et son Fly Club 54. Même conditions, même stratégie. On base notre jeu sur la défense et on les assomme un mélange de longue et de jeu court. On prend aussi le large, mais il reviennent dans la partie en seconde période. On même 11-10, cap à 12 avec le vent dans le dos. Mais un petit drop sur un dump leur permet de récupérer le disque à qq mètres de notre zone. Heureusement, gros craquage de leur par et une énième longue, bien relayée par 2 passes courtes (3 contre 1 devant la zone, ça aide !!!) nous offre la victoire.

Après ce match, la problème est simple : Il nous reste à jouer Ah Ouh Puc qui a battu tout le monde (et plutôt bien) ! On est certain d’être 3 ème et on peut finir 2nd si Nancy bat les Moustix.

Dans ce match capital, aucun point n’est marqué face au vent. ? Sauf qu’au bénéfice du tos, Moustix est à chaque fois un point devant. 10-10 cap à 11. _ Et là, Nancy crée la surprise en remontant le vent et en s’imposant. En petit tour dans le bureau du DT pour effectuer les calcul et nous voilà avec toutes les cartes en main. Pour être second, il suffit de faire une défaite avec maximum 7 points d’écart contre le Puc.

Sauf qu’il ont été très bon et nous très mauvais. 8-1 à la mi-temps. 15-1 score final. La messe est dite. Les Frisbeurs sont 3ème de N2. Le Puc et les Moustix montent en N1 l’an prochain.