Flash

BUT 1/4 D1 – Saint Georges de Didonne (17)

Il est vrai qu’en voyant les photos des équipes, ça fait un peu maigre, et quelques joueurs de plus n’aurait pas été du luxe… Ceci dit, ceux qui étaient présents en ont pris plein les poumons et les plantes de pied, …et tant mieux pour eux ! C’était un bon Week-end, avec une vraie bonne ambiance et des conditions météo plutôt intéressantes.

Personnellement je suis ravie d’avoir pu y participer et encore plus de jouer avec une équipe expériementée qui m’a agréablement intégrée parmi eux.

Longue vie au club des frisbeurs !
Jess


Tout d’abord il faut préciser que l’équipe 1 a joué sous le nom de Frisbeurs 2 afin de tomber dans la poule des deux ayant le moins de grosses équipes (UV dans la poule de Frisbeurs 2 et Izno et Jacks dans la poule de Frisbeurs 1). Voici le périple de l’équipe 1, soit des Frisbeurs 2 pour ceux qui auraient réussi à suivre jusque là :

– Le premier match s’est déroulé contre les Tchacs. Certes les jeunes Tchacs avaient beaucoup d’énergie à dépenser mais ils n’ont pas réussi à nous inquiéter. Nous gagnons sans problème 13-5 avant la fin du temps.

– Le deuxième match nous a opposé au Sun. Le match était déjà plus rude que le précédent mais nous avons réussi à développer notre jeu et à augmenter notre défense quand cela est devenu nécessaire. Victoire 9-7 (pas sûr du score).

– Le troisième match s’est déroulé contre UV. Nous avions deux solutions pour ce match. Soit nous le jouions à fond soit nous le jouions en deçà afin de préserver d’avantage d’énergie pour notre dernier match du samedi contre les Magics sachant qu’en cas de défaite contre UV (seul invaincu de notre poule), nous devions gagner contre Magic pour aller en demi-finale.
Nous avons joué le match sans aller au bout de nos capacités sans pour autant le jouer à la légère. Nous avons finalement perdu 9-5 (je ne suis pas sûr de ce score non plus dsl).

– Le quatrième match nous a opposé à Magic comme vous avez pu le comprendre. A ce stade du jeu, Magic et nous avions une seule défaite : UV. _ L’équipe gagnante de ce match atteignait les demi-finales. Le match fut (de bierre, ahahaha) très serré. Alors que le dernier point était en cours, nous ne menions que d’un point 8-7. Finalement nous sommes parvenu à le marquer et avons évité le cap nous garantissant ainsi la victoire. Ca y est nous étions en demi.

Arriva le temps de la soirée. Nous avons été hémichel euh pardon hébergé (Michel Berger pour ceux qui ne comprendraient pas le jeu de mot) dans un CCE d’Air France. Le logement et l’environnement étaient vraiment agréables. (Petite dédicace perso : merci à Manu et tout particulièrement à Gillou pour ces 6 buffalos en si peu de temps. Ca se payera un jour ou l’autre…) Durant la soirée certains ont joué au billard, Manue s’est trémoussée sur le dancefloor, certains ont d’avantage fait connaissance avec une jeune fille des Ouf, certains ont été légèrement patraque (hein Max) et Sophie s’est faite draguer à son insu. Tout le monde a je pense passé un bon moment.
Au cours de cette soirée, sur les coups de 4h30 du matin, une bouteille de champagne a été pariée avec les Jacks que nous allions jouer le lendemain enfin plutôt dans quelques heures en demi. Le pari, atteindre les 4 points face à eux.

– Le début du match face aux Jacks a été très serré. Nous avons atteint le score de 4-4 (la soif justifie les moyens). Mais les jacks de niveau supérieur à nous se sont un peu réveillé et nous ont finalement largement battus. Mais

nous n’avons pas du tout été ridicules face à eux, nous avons réussi à construire notre jeu. Mais on s’est quand même pris 7 longues quasiment toutes consécutives. Une faille s’est révélée Il faudra trouver un moyen de la combler.

– Est alors venu le temps de la petite finale nous opposant une fois de plus à UV. Cette fois, plus question d’économie d’énergie (du moins pour le matche je parle, pensons quand même à l’environnement). Nous menons une grande partie du jeu avec 1 ou 2 points d’avance suivant les moments. Mais ils remontent à la fin du match.
Heureusement nous parvenons à augmenter notre défense pour rester à niveau. 9-8 pour eux cap à 11. Puis 10-8 pour eux. Puis finalement 11-9 pour eux. Mais nous leur avons fait peur tout le long du match au point qu’ils ne faisaient quasiment jamais plus rentrer leurs deux filles, elles-mêmes le disant).
De plus, même en perdant 8-9, nous avons augmenter notre niveau et sommes réellement passé au bord de la victoire. Des discs sont inexplicablement tombés devant notre zone. Une victoire de notre part était largement méritée. Tant pis pour nous. Nous sortons malgré tout fiers de notre prestation même si déçus par notre défaite imméritée.

Nous finissons donc 4èmes de cette phase avec un très bon souvenir de jeux. Des passes sont maintenant faites par des joueurs qui n’osaient pas les tenter auparavant (non je ne me sens pas du tout concerné ; et toi Flo ?). _ De plus l’équipe a su repousser son niveau physique lorsque cela a été nécessaire. Plein de points positifs à garder. Enfin un très grand merci à Jess et Manue qui ont superbement bien joué ce week-end et qui ont réellement bluffé toute l’équipe. Et merci à toute l’équipe pour cette bonne ambiance et cette bonne rage de victoire tout au long du week-end.
Loic


Bon allez, je me lance pour un petit CR du samedi. Je laisse à quelqu’un d’autre le soin de vous parler du samedi soir et du dimanche.
Petit rappel : pour des raisons stratégiques de club, l’équipe 2 (nous) est devenue Frisbeurs 1 et l’équipe 1 (nous aussi … mais les autres en fait) est devenue Frisbeurs 2. Donc, on s’est payé la poule plus complexe sur le papier.

RDV 7h30 Jules Vernes ==> 10 h pétantes St Georges de Didonnes !
On retrouve les autres Frisbeurs … Je vous laisse deviner : au bar :). Spiroo définit les équipes et hop tout le monde en tenue : c’est l’heure des matchs.

– Match 1 : Frisbeurs contre IznoBon, j’avoue que je me souviens plus très bien des deux premiers matchs. Faut être honnête, on savait que la journée et les matchs allaient être durs et qu’on allait surement souffrir donc il nous fallait un cri de guerre à la hauteur de l’évènement : « BOUCHERIE ! ».
Objectif du premier match : 3 points. Bon, dans mes souvenirs, ils étaient plus forts physiquement, techniquement et leur équipe était mieux organisée.

Le résultat est sans appel : 13-3. Mais objectif atteint .

– Match 2 : Frisbeurs contre JackSun. Alors là, on s’attendait pas à grand chose et donc l’objectif était de leur mettre un point. J’abrège le suspens : on a mis deux points. Ils en ont mis 13 :). En fait, ils ont essayé de mettre en place une boîte donc ils étaient content d’avoir réussi. De notre coté, on a mieux réussi à se mettre en place et monter quelques attaques. On aurait même pu mettre au moins un point de plus si votre serviteur n’avait pas laissé une superbe occazz passer. Bref … Perso, j’ai bien aimé ce match car malgré tout, l’équipe est restée soudée et la bonne ambiance est restée (l’essentiel quoi :)
Après une petit pause manger, Fredo a entrepris d’essayer d’élever notre technique en utilisant ce que les Jacks avaient utilisé : la boîte. Tant qu’à faire de jouer avec des pointures autant apprendre quelques chose :).

– Match 3 : Frisbeurs contre MrFriz. Changement de climat : le vent a changé d’orientation et souffle plus fort. Au programme : drops en tout genre et passes qui n’arrivent pas. Un temps parfait pour une petit boîte ?
Aussitôt dit, aussitôt fait. Et force est de constater que cela a bien marché.
On a réussi à les tenir et à la fin du temps : 5-5. Attaque des MrFriz : 6-5. Et là : THE POINT . Bon, moi j’étais sur la touche :) mais ce que les autres ont fait était énorme. Grosse défense, patience en attaque ==> 6-6. On y croit.
Malheureusement, les MrFriz sont plus réalistes et marquent le dernier point … petite frustration …

– Match 4 : Frisbeurs contre FrizToi. Alors là, autant dire que l’on était tous un peu cuits et la différence physique s’est vite fait sentir. Bon, de notre coté on avait déjà 3 matchs dans les pattes alors que les FrizToi en étaient à 2.
On a retenté la boîte mais bon … moins de réussite que contre les MrFriz.
Mais l’équipe est restée solidaire et si on a moins marqué, on n’a moins pris de points ==> 7-2. C’est fini pour moi. Le temps de souffler, un petit footing dans l’eau bien fraîche (ce qui n’a pas découragé de piquer un chtite tête !) et hop direction Nantes. Voilà. Bon c’est ma vision des choses.
J’espère que les autres ne me contrediront pas trop.

Petit bilan personnel : première pour moi sur sable. Franchement j’ai passé un super bon moment. J’ai trouvé l’ambiance dans l’équipe vraiment au top : pas de mauvaises tensions ou d’esprit mais au contraire une belle solidarité. _ Par contre, j’ai pu mesurer l’écart entre le niveau des autres et le mien et (franchement) par moment, je me demandais ce que je faisais là. Un grand merci à Mel, Fredo et aux restes de l’équipe pour leurs conseils et encouragements : Promis je vais essayer d’en tenir compte :).
Maitre BN


Dans l’ensemble assez d’accord avec tout ça et avec la correction de joez .
Je dois dire que c’est ce 5/5 du premier match qui a sauvé mon moral ainsi que le vent qui s’est levé qui a permis de niveler les différences de physique. ça nous a permis de nous économiser en défense en faisant un peu de zone et de trap.
On s’est mis des objectifs raisonnables au vu des différences sur le papier qu’on a toujours dépassé. Meme pas de regrets contre Mr Friz car là encore ils devaient être au dessus de nous et on a très bien resisté à 7 et demi (memel pour le demi) contre ces hordes . Le trap mis en place après la volée Jack’sons nous a permis de récupérer beaucoup de disques et d’avoir

des occases de marquer.Quelques craquages de ma part (je me souviens d’une longue dans le zag alors que Max partait dans le zig et d’un upside à l’envers) en fin de journée nous conduisait vers un décrassage dans la piscine fort mérité, un repas somptueux et une longue nuit car un seul match le dimanche à 13h20 contre les p’tits tchacs . Là , plus de vent , on part sur une indiv mais leur longue , leur vitesse de course, et leur passe en première intention sur le break nous font un mal de chien . Sophie , qui nous a rejoint pour ce dimanche est rouge de colère…(je plaisante) on change de défense , on s’applique à ne plus se faire piquer le disque et on finit par marquer notre premier point ça doit faire 8 /1 et sur la fin on doit faire à peu près jeu égal mais l’écart de départ est trop important .
Comme il n’y a pas de cap , c’est moi qui marque le dernier point sur une longue de gilles et je le

ur mets au moins 40 m dans la vue à ces petits jeunes …crénom !

Moralité : On a évité la boucherie ,notre cri du week end, mais on n’est pas passé loin …c’est de la N1 . J’espère que malgré ces conditions chacun a pu trouver du plaisir à jouer.
fredoooh