N2 outdoor 2016 : Phase 1 et 2 à La Rochelle et Selestat

Tout juste promu de D3 à D2, l’équipe première des Frisbeurs à pour objectif de décrocher le maintien dans cette division. La préparation au cours de l’année à été bonne avec plusieurs matchs de préparation contre Raging Bananas (D1, 1 victoire, 1 défaite), Mr Friz (D2, 1 victoire), Fus’Yon (D2, 1 victoire), Jack’suns/Fus’Yon (D2, 1 défaite).
L’équipe est composée d’un groupe de 18 joueurs :

  • Vincent (Entraineur-joueur)
  • Renan (Capitaine)
  • Serge
  • Bebert
  • Florian
  • Paulo
  • Simon
  • Kiki
  • Damien
  • Jéremy R
  • Sylvain C.
  • Sylvain B.
  • Tranbert
  • François
  • Manu
  • Quentin
  • Plou
  • Youenn

Phase 1 à La Rochelle

Samedi
La première phase à eu lieu à la Rochelle début avril. Le premier match de la saison est contre l’équipe Tsunami de Nemours. Les Frisbeurs réalisent une belle prestation mais ne parviennent pas à concrétiser simplement leurs attaques. La découverte de la D2 pour certains joueurs explique peut-être cette petite crispation. Toujours est-il que les Tsunamis l’emportent 12-15 dans un match qui était pourtant à la portée des nantais.

Le second adversaire est l’équipe de Blois, les Freezgo, troisième de la D2 l’an dernier. L’équipe de Blois impose un match physique et débordent rapidement les Frisbeurs. Impuissant et trop peu agressifs, les nantais ne parviennent jamais à inquiéter leurs adversaires. La défaite est sévère mais logique, 9-15.

Un petit tour à la piscine du camping pour décompresser

Un petit tour à la piscine du camping pour décompresser

Dimanche

Lors de la seconde journée de championnat, les Frisbeurs affrontent les Mr Friz de Rennes, récents relégués de D1. Les Frisbeurs se montrent plus présents face à une équipe rennaise trop peu nombreuse pour résister durant tout le match. Les Frisbeurs confirment leur victoire lors des matchs de préparation en remportant ce match 14-10.

Dernier match de cette première phase contre les voisins vendéens de Fus’Yon, eux-aussi promus de D3. Après une première mi-temps assez équilibrée, et même légèrement à l’avantage de Fus’Yon, les Frisbeurs accélèrent et ne laissent aucune chance à leur adversaire, victoire 14-8.

Phase 2 à Selestat

Samedi
La seconde phase de championnat se joue les 16 et 17 avril, à Sélestat et débute par le dernier match de poule pour les Frisbeurs, face aux Jack’suns. L’enjeu est de taille puisque l’équipe victorieuse se qualifiera pour la poule haute et assurera son maintien en D2.

L’entame de match est clairement en faveur des Jack’suns qui mènent 6-8 à la mi-temps. Le renforcement de la défense et l’application des nantais en attaque fait la différence en seconde période. Ils infligent un 9-2 aux Jack’suns pour finalement l’emporter 15-10 à l’issue du match. Les Frisbeurs sont donc maintenus en D2 et peuvent se concentrer sur le haut de tabeau avec un nouvel objectif, atteindre le dernier carré de la division.

Le premier match de la poule haute se joue contre l’équipe de Strasbourg, les Sesquidistus. Invaincus lors de leurs matchs de poule, les Sesquidistus prennent un net avantage de 4 points à la mi-temps. Malgré une belle réaction des Frisbeurs, l’adversaire ne fait pas d’erreur et s’impose 15-10.

Dimanche
Les Frisbeurs retrouvent ensuite les Freezgo pour la revanche de la première phase. Bon début de match des nantais qui prennent 3 points d’avance avant de voir les joueurs de Blois revenir et passer devant à la mi-temps 6-8. C’est encore en seconde période que les Frisbeurs font la différence, 9-2, pour un score final de 15-10. C’est la première victoire des Frisbeurs en poule haute.

Enfin, la seconde phase se termine avec un match contre les Discoboles de Nîmes. Face à une équipe physique et qui ne lâchera rien pendant 90 minutes, les nantais ne réussissent pas à trouver l’énergie nécessaire pour faire basculer le match. Après avoir couru après le score pendant toute la partie, les Frisbeurs s’inclinent 9-13.

Bilan de ces 2 phases

Avec une victoire et deux défaites, les Frisbeurs sont actuellement 3ème sur 6 au classement provisoire de la poule haute de D2. Tout reste donc possible pour atteindre les demi-finales. Il faudra faire de bons résultats contre Ah Ouh PUC et Tsunami, lors de la phase 3, fin mai à Fontenay-le-Comte.

2016-Equipe1_Ultimate_N2

Merci à Laura des Tsunami pour les photos que vous pouvez retrouver sur son compte Picasa.