Beach N1 Royan (feat U17/U20)

Salut à tous,

Un petit résumé du week-end de beach à Royan.

Objectif annoncé : maintien en D1 et se faire plaisir. Prendre de l’expérience et jouer bien.

 

Midi : Premier match contre Mr Friz : On fait un vrai échauffement, un début de match serré jusqu’à 3/3 puis nous commençons à nous démarquer. Présents en défense, et propres en attaque. Le match finit à 9/6. Dans la ronde, les Friz nous félicitent pour le maintien, les poules sont composées de 3 équipes donc une victoire permet de rester sauf triangulaire. La troisième équipe est Magic, les deux équipes les voient en grands favoris de la poule.

 

Légère pause, on rejoue à 18h… On regarde les Magic gagner 13/4 contre les Friz. On est donc qualifiés. L’équipe se sépare un peu, entre ballade sur le remblai, regarder les matchs et bronzette. On se retrouve tous quand même vers 17h.

 

18 h : Deuxième match : Hot box en choc générationnel comme échauffement, les années 80 contre 90 ! On débute le match par un écart de 5 ou 6 points pour eux, blessure de notre capitaine (grosse crampe qui ne passe pas du tout) et les Magics déroulent leur jeu, proprement comme à leur habitude. Le match finit à 11/3 pour eux.

Fin des matchs. On rentre au campement, Quentin prend le volant en lieu et place du poncho-coach, on arrive miraculeusement indemnes, même le parisien arrive à l’éviter !

 

On prend nos quartiers aux logements, trois petites maisons prévues pour 4 personnes, avec tout le confort. Petit apéro sage à la bière en débriefant (même si on l’a fait après chaque match), et on part au repas. Pâté (on a un végé dans l’équipe…), paëlla (un végé toujours + un petitpoisophobe (allergique en fait)) puis gâteau… Les serveuses ont adoré. Le vin à volonté ne l’est pas vraiment en fait, mais on est en championnat, il faut raison garder et les juniors surveiller.

Le camping diffusait le match de rugby sur écran géant, l’occasion d’échanger avec les autres équipes, de discuter, de partager. On ne reste pas tard après le match au final, le lendemain c’est quart de finale contre Freezgo.

 

9h50 : Nous sommes arrivés sur la plage environ 25 minutes avant le match, nous commençons l’échauffement environ 15 minutes avant. Entame de match comme on ne voulait pas, on prend un écart de points qu’on ne comblera pas. Quelques défenses et attaques en dive, le spectacle est assuré. On perd le match 12/6.

 

12h20 : On joue les Tchac pour le premier match des places 5-8. Premier point, Serge se fait skyer par Stéphanie, ça commence bien. On livre un match assez accroché, mais on prend quelques longues de trop, et on ne rentre pas encore une fois dans le match par le bon bout. 13/7 mais qui ne reflète pas le côté serré du match.

 

14h environ : Dernier match contre les Jets pour la 7ème place. Ils entament le match mieux que nous, mais l’écart ne se creuse pas suffisamment et on passe tout le match au coude à coude. Quelques défenses impressionnantes de Jérèm, les jeunes qui plongent partout, tout le monde qui fait son taf proprement en attaque et on croit à la deuxième victoire du week-end. La fatigue accumulée nous fait faire quelques erreurs individuelles en toute fin de match qui nous coûtent le match. 9/7 au cap.

 

Le résumé tactique : On ne commence à jouer qu’au bout du cinquième point dans la plupart des matchs, et on doit cavaler pour revenir au score. Sinon dans l’ensemble nous avons réussi à rester sereins en attaque et à bien remonter le disque, l’expérience nous aidera à ne pas se précipiter à l’approche de la zone, on perd souvent le disque dans le dernier tiers du terrain par une longue trop rapide ou la volonté de faire la dernière passe risquée à tout prix. On a montré quand même une bonne cohésion d’équipe, avec des affinités nouvelles qui fonctionnent.

 

En défense, nous manquons de rigueur, d’écoute des consignes sur la ligne et nous laissons les joueurs ou joueuses seuls en zone en pensant que les autres n’arriveront pas à envoyer le disque ici, et parfois si !! Quelques bonnes phases de défense quand même, des blocks et des comptes élevés, et des switchs pour aider les copains quand il faut. Il y a du positif, il faut juste acquérir la rigueur et l’endurance !

 

Côté hors terrain, nous sommes restés solidaires, souvent tous au même endroit à discuter, déconner, peut-être légèrement chambrer de temps en temps….Enfin du bon temps passé en équipe quoi.

Dernier point positif, pour ceux qui ont réussi à ne pas décrocher, nous avons la deuxième place au fair-play (j’attends les notes et la confirmation). Grosse performance, et ça prouve qu’on a réussi à garder le sourire et l’agressivité positive dans nos matchs !!

 

Merci à tous les joueurs du week-end, et à ce week-end au Nau !!

Coach Serge

2014 06 Beach N1