Flash

Indoor N2 Clermont Ferrand

Samedi 29 Octobre 2011 :

7h15 : Départ de Nantes, une voiture de 4 personnes, un mini-bus de 6.

Premier match : Ziggles – Frisbeurs : 10 – 8

Match engagé physiquement, face à une équipe rodée qui a fini première de la poule avec 4 victoires sur 5 matchs. Le côté positif du match a été la défense, mais trop d’imprécisions, d’erreurs individuelles et de mésententes entre les joueurs nous empêchent de recoller au score et explique une défaite logique.

Première mise au point après ce match pour essayer d’ajuster les stratégies de l’équipe et corriger les erreurs, notamment en attaque.

Deuxième match : Magic Disc – Frisbeurs : 7 – 8

Ce match a été aussi très engagé physiquement. Meilleur départ de notre part avec 3 points d’avance, mais l’attaque est toujours fébrile, même s’il y a eu moins de déchets et le jeu pas assez posé. La défense reste un atout sur ce match qui se finit sur un point décisif dans lequel le disque change de mains plusieurs fois. Notons que le dernier point est marqué par Ludo, qui jouait chez Magic la saison passée.

Fin de la journée sportive du samedi. Une partie de l’équipe part faire des courses pour prendre un apéro tous ensemble à l’hôtel.

Restaurant le samedi soir dans une bonne ambiance, avec en prime la célébration de l’ « anniversaire » de Ludo qui lui vaut un T-Shirt et un polaroïd pour immortaliser la coupe de chantilly offerte par l’équipe du restaurant.  Après s’être fait offrir le digestif, retour à l’hôtel pour profiter d’une nuit de repos avec une heure de sommeil gagnée par le changement d’heure.

 

          

Dimanche 30 Octobre 2011 :

Troisième match : BTR – Frisbeurs : 10 – 8

Match du dimanche matin éprouvant physiquement, une équipe de BTR rapide dans le jeu et qui nous surprend rapidement, notamment par des up-sides. La défense sur ce match a été moins intensive, et les problèmes en attaque soulevés la veille n’arrivent toujours pas à être corrigés.

Deuxième mise au point importante pour essayer de faire descendre la tension qui commence à s’installer.

 

Quatrième match : Frisbeurs – ZéroGêne : 7 – 8

La zone des ZéroGêne se met en place, nous arrivons bien à la remonter mais toujours un manque de réussite dans la dernière passe qui fait défaut. Comme pour les matchs précédents, un score serré, avec plusieurs turnovers dans le point décisif, mais nous n’arrivons pas à concrétiser une fois devant la zone.

 

Cinquième match : Tourne Disc – Frisbeurs : 8 – 7.

Le dernier match du week-end face aux organisateurs se déroule avec un public acquis à leur cause. Bon départ de notre part avec 3 points d’avance pourtant. Les TD ne lâchent pas et réhaussent leur niveau de jeu. Encore une fois, le point décisif donne lieu à plusieurs turnovers mais nous n’arrivons pas à le marquer, alors que nous avons plusieurs fois le disque en main devant la zone.

 

Bilan du week-end : 4 défaites et 1 victoire pour un goal average de -5.

Que des matchs engagés physiquement et serrés au niveau du score. Nous sommes bien sûrs très déçus de perdre autant de matchs avec aussi peu d’écart et de ne pas avoir su corriger les défauts identifiés pourtant dès le premier match. La défense a été globalement notre point fort sur le week-end mais l’attaque reste à améliorer, tant au niveau du recentrage de la part des handlers que de la continuité de jeu après la première passe. Une accumulation d’incompréhensions, en partie dues au manque d’entrainement ensemble avant le championnat,  et d’erreurs individuelles nous placent en dernière place d’une poule au niveau homogène.

 

Il nous reste maintenant à travailler sur les points faibles mis en évidence lors de ce week-end, afin de progresser ensemble et se trouver des automatismes et une cohésion d’équipe plus important sur le terrain avant le mois de février pour se maintenir en division 2 la saison prochaine.