Indoor Aller 12/13 N3

Arrivée organisée le samedi à Pornichet, On a le temps d’un échauffement long et intensif.

Premier match contre UFO. On se fait peur au début avec Gérald qui envoie des longues sur Sullivan mais ils ont aussi beaucoup de déchets. Nous sommes organisés , tous les « plays » (2 stratégies d’attaque…) qu’on a très légèrement bossé avant marchent . Leur défense est faible, ils dropent et nous sommes chanceux dans nos attaques risquées . Nous ne sommes pas assez patients à mon goût mais l »écart se creuse assez vite avec 13/5au final , c’est notre première victoire et elle est assez large (les melons poussent) . On verra par la suite que c’était bien de les prendre en début de tournoi car, ils ont ensuite fait du mal aux autres équipes.

On prend le temps de regarder l »équipe 2 , qui, malgré des imperfections techniques tout à fait normales, commence déjà à produire de belles phases et un jeu très agréable à voir qui ne fera que s’améliorer au fil des matchs. On prend aussi le temps de voir le match Mr Friz contre Breizh storming. Match serré mais les 2 équipes paraissent à notre portée. Les Breizh paraissent plus « bourrins » mais je fais remarquer qu’ils ont une défense en croix qui a l’air efficace et le score n’avance pas (5/4 à la fin du temps ou quelque chose comme ça). A l’échauffement suivant , on voit que la concentration n’est pas la même que pour le premier (les melons poussent même en automne..). Pendant ce temps l’équipe 2 construit toujours son jeu mais voit en face d’elle du haut niveau avec les Tchacs bien chaud (autour de 5/13).

 

L’équipe 1 revient aux affaires et tout semble bien marcher au début : les plays , les longues rapides, le jeu à l’arrache… 6/2   puis 7/4 pour nous mais il n’y a toujours pas beaucoup de dump and swing; c’est un peu à qui fera la passe décisive le plus tôt possible… Ils posent leur défense en croix et se mettent à remonter c’est 7/5 cap à 9 à la fin du temps. On perd patience, les melons éclatent et on cherche notre salut dans la fuite en avant (upsides improbables, inside forcés, appels tous ensemble au même endroit…) . On arrive à 8/8 avec le disc du match en main… on perd 9/8!!!! Non seulement on se complique l’avenir  en loupant  la victoire mais on remet Breizh en course pour les places de Poule haute alors qu’ils avaient perdu Mr Friz et pas rencontré les Tchacs. Personnellement, je suis assez énervé par ce résultat et par la manière dont notre équipe a réagi avant ce match alors qu’elle avait  eu le loisir de voir cette équipe adverse défendre sous ses yeux et notre incapacité à rechercher et à avoir une action coordonnée devant une situation nouvelle.

Dimanche

Les Ufo nous facilitent un peu la tâche en battant les Breizh mais il y a du coup 4 équipes pour 2 places en haut de tableau car Tchac parait bien au dessus d’autant que Boulout est venu faire la pige le dimanche et il donne un coup d’accélérateur à une équipe qui n’en avait pas trop besoin. On tient un peu au début puis, un peu comme contre Krampouz Breizh , avec la défense des Tchacs  plus classique mais très efficace (indiv avec Boulout, Tom Hervouet et Nico pour jouer les interceptions) ça devient la panique , tout le monde veut tout faire et être partout , on se gêne mutuellement . On ne prend pas beaucoup  plus le temps de construire.  On finit par marquer des points sur des attaques risquées … et on en perd sur le même type d’action. Après quelques blocks et interceptions qui leur permettent de faire un gros trou,  ils relachent un peu leur défense et se lâchent en attaque( et se loupent) . Ce qui nous permet de récupérer quelques discs et de marquer encore quelques points pour arriver à 5/13. ça améliore pas notre goal average. Il nous faut absolument gagner nos 2 derniers matchs dont Mr Friz qui a battu les Breizhkrampouz et qui a fait un score équivalent au notre devant Tchac, c’est pas gagné !!!

 

Les Frisbeurs 2 continuent à progresser contre MrFriz et même si le score est assez large , l’équipe produit du jeu et le jeu de soutien fonctionne bien avec les 2 paires de handlers. Mais Mr friz veut rester dans la course et serre le jeu. Des imprécisions et des incompréhensions mais le jeu est là et ça fait plaisir à voir. Du coup Yann ne se met pas en short et profite du spectacle.

 

Le match suivant est décisif pour l’équipe 1: celui qui perd reste en bas de tableau.

L’équipe est plus concentrée, plus appliquée, on ne flambe pas, le disque tourne et swingue, on voit des remises latérales rapides qui donnent des solutions simples… On remet des combinaisons… qui marchent. Chacun joue dans son registre et a sa place. Eux sont peut être un peu fatigués du match contre les Frisbeurs 2. Ils ont eu moins de temps pour récupérer. Ils se trouvent moins bien et font quelques fautes.  On prend de l’avance (8/6 au time) et on la garde …

Je fais mon mea culpa sur le point décisif: handler central, je veux continuer le swing qu’a lancé Puzzy, je crois. Au moment ou je veux lâcher le disc pour Bebert qui arrive dans le break, celui-ci décide de partir dans l’ouvert ou j’essaie de le servir. Il me parait alors trop collé par la défense. Je crois alors voir Serge immobile me faire signe en fond de zone. Je veux lui faire un grand side courbe dans le break assez haut pour qu’il ait le temps de réagir. La courbe part assez lentement mais vraiment très haut… Elle retombe finalement là où je le voulais: en plein coin du fond de zone dans la main de Serge sans duel. Point, fin du match …  Sauf défaite avec 10 point d’écart, on est quasi surs de prendre une des 3 premières places du haut de tableau.

Les Frisbeurs 2 jouent ensuite Breizh et leur style rugueux. Je n’ai vu qu’un ou 2 points  mais là encore du jeu construit, de la compréhension entre handlers, de quoi voir l’avenir de façon positive.

On finit en apothéose par un match Frisbeurs/Frisbeurs2 après un échauffement commun très sympa. Les Frisbeurs 2 sont morts de faim. Ils jouent très bien le début de match. Comme ils sont  à fond et concentrés, ils ne font quasi pas d’erreur et le score est serré. Ils mènent même pendant un moment je crois. Ils jouent bien et courent vite avec des appels dans le timing. On remonte petit à petit le score. C’est vraiment un match très intense et très agréable. On réussit à serrer la défense et à provoquer des interceptions qui nous permettent de reprendre le dessus mais nos combinaisons sont anticipées. On voit qu’ils sont attentifs et lucides !!! Notre avance augmente mais n’est pas énorme (11/7) à la fin du temps. Chez nous l’esprit de flambe ressurgit et c’est la course pour être sur la ligne sur les derniers points… les Frisbeurs 2 résistent bien, récupèrent le disc et marquent dans le cap. Fin du match à 13/8.

En conclusion, un weekend positif pour les 2 équipes, je pense. Avec du boulot devant elles pour la fin janvier. L’équipe 2 a un bon fond de jeu et doit travailler sans doute prioritairement la technique  pour gommer les imprécisions, se faire plaisir et gagner des matchs dans la seconde phase. Les Frisbeurs 1 ont plus de technique individuelle ce qui permet de « briller » devant des équipes plus inexpérimentées mais pas assez de collectif et d’analyse des situations de jeu pour s’adapter rapidement et résister à des niveaux de jeu plus élevés , plus organisés. Les résultats devant Breizh et tchac nous le  montrent . Là encore , si l’objectif est de remonter en N2 il  faut s’y coller car il n’y a pas beaucoup de place pour passer en play-off.

fredooh

C’est bien sûr vu de ma petite lunette.
Vous pouvez bien sur apporter toute contribution à cette histoire commune