Coupe indoor U14

Bonjour à toutes et à tous,
Vous êtes tous au courant mais je ne résiste pas à l’envie de vous conter l’aventure en détail.

Samedi matin 7h, départ de Nantes. Finalement, de mon côté, ça va mieux (mais pas brillant) et je décide de monter dans le minibus conduit par Florian. Les gamins sont énervés comme des puces et appréhendent un peu la compét’. Ils sont 6 seulement.

1er match contre Tchac : les petits réussissent tout ce qu’ils tentent, avec Flo on est un peu vert ; victoire large 8-2, la confiance vient.

2ème match contre MUD 3 : match facile, 5-0

3ème match contre MUD 1 : là les choses se corsent un peu ; des enfants plus grands, un peu plus techniques. Les frisbeurs ne seront jamais en danger, toujours devant au score mais il a fallu bataillé dur. victoire 5-3
Là pause de 2h, j’en profite pour aller roupiller dans un vestiaire.

17h, 1/4finale contre les 4ème de l’autre poule contre ? : Les frisbeurs déroulent leur jeu et gagnent 5-1 je crois.
Soirée tous ensemble, ça rigole bien chez les petits (un peu d’eau qui vole à table) comme chez les grands (Jonas et Enzo sont sur la tête de Manu et inversement ; hum le yaourt au sel!).

 

Petit tour sur la galerie du week-end.

Dimanche matin : les petits ont rêvé toute la nuit de finale mais il faut jouer la demi.
Contre AS mer : 1er point pour Mer, on met du temps à égaliser. Je vois le temps défiler. Puis, on profite d’un drop de pool, on passe devant. Sur le point suivant, j’avais demandé à Némo de prendre un temps mort en cas de turn. Coup de chance, il peut l’appeler devant leur zone ; on met en place une tactique qui réussit comme sur le tableau ; ils n’en reviennent pas eux-mêmes.On finit à 5-1.

13h30 : C’est la finale! Les gradins sont pleins. Le stress monte. Ils rejouent contre MUD1 qui a sorti Friztoi en demi.
Le 1er point dure 7 ou 8 minutes et finit par une action mémorable : Passe un peu haute de Corto pour Maxime, son défenseur tape le disque, Némo se jette et finit en glissant sur les fesses, catche le disque et remet immédiatement sans se relever sur Maxime qui avait suivi en zone.
Puis 1-1, 2-1 pour nous mais c’est laborieux, leur taille nous gêne beaucoup en attaque mais les petits frisbeurs multiplient les défenses. La fin du temps sonne peu après le point. Il faut mettre le prochain sinon c’est le cap et les gamins commencent à être crevés, nous n’avons qu’un remplaçant.
Le 4ème point sera à l’image du 1er et durera près de 10′. Au terme d’une action un peu confuse, on marque mais un adversaire appelle une faute, discussion entre eux, puis rapidement entre coach à l’écart (Gaétan des Frizgo). Pour moi, il n’y a pas de faute (Gaétan le pense aussi) mais un joueur a appelé, on doit en tenir compte. On rejoue et perd le disque ; je flippe un peu (si on perd après ça, ça va pas être facile à gérer). Après encore 2 bonne minutes de jeu et un drop en zone de notre part on finit par marquer. OUF!!!
La joie explose. On est champion.

Et puis cerise sur le gâteau lors de la remise des prix, on attrape le fair play, pur bonheur!!!
La tribune scande Frisbeurs! Frisbeurs! Pu… ça fait du bien!

Bravo à Corto, Jules, Lény, Némo, Maxime et Kevin
Et un immense MERCI à Flo sans qui nous ne serions pas parti.
Comme il le disait lui-même dans son message ; on peut vraiment prendre beaucoup de plaisir dans l’ultimate sans forcément être sur le terrain.

Yann (encore tout ému)

lanouvellerépublique 121712