Flash

Championnat outdoor DR à Laval, fin du suspens

Avec ses 3 équipes inscrites sur le même championnat, nous avions l’ambition de frapper fort !
Suite à la phase aller à Vay, les équipes 2 et 3 avaient fini respectivement 3ème et 2ème (eh oui… un bon gout de 2015) derrière les Pirates de Laval.

Une seule place pour la montée en N3. Il n’y a donc pas le droit à l’erreur.

La FFDF nous autorise à permuter 2 joueurs, ce que nous avons fait, afin de renforcer l’équipe 2 pour jouer la montée.

Le samedi, Frisbeurs2 gagne ses 3 matchs assez facilement :

  • 13 – 4 contre Magic2
  • 13 – 0 contre Mr Friz3
  • 13 – 3 contre Blues

Le dimanche, premier match à 9h contre Hulc. Il ne faut pas perdre ce match, et nous avions perdu contre eux l’année passée. Nous savons que 2 joueurs font le jeu et qu’il faut les bloquer. A l’inverse de l’année passée, nous y arrivons, et gagnons 12 – 5, notre place en demi finale.

Demi finale contre Mr Friz2, qui se termine sur un score de 11 – 6, et nous donne accès à la finale tant attendue, contre les Pirates.

La Finale :
1-1 puis 2-1 pour eux.
Ils montent à 5-1. Ils ont un jeu très rapide et fait de petites passes qui les fait progresser en semant la panique dans notre défense.
On remonte à 5-3. Les points sont longs et accrochés.
Ils mettent le point et on conclut la 1ère mi-temps à 6-3 pour Pirates.
Il reste 11 min à jouer en 2eme mi temps.

En deuxième mi temps,nous possédons le disque et on réussit à remonter le disque plusieurs fois face à leur zone. Mais notre attaque fini toujours sur un mauvais choix de passe, une erreur individuelle ou une interception qui fini par un point contre nous. Nous ne réussissons pas à jouer notre jeu, à allonger sur des longues et à trouver les continuités sur les swings à cause de leur défense très intense.
Ils mettent ainsi 5 points sans que nous puissions en mettre un seul, et le match se termine sur une sévère défaite 3 – 11.

Grosse déception, et pas de montée en N3 cette année.
Le club représentera donc à nouveau 3 équipes en DR l’année prochaine. Ce sera la bonne !